Moi & Eux

Ils m’entourent et rythme mon quotidien avec leurs mots.

Ils me font sourire , rire aux larmes, m’inspirent, me touchent, me font réfléchir.

Parfois ils me désespèrent, me rendent chèvre…

Je les découvre et j’apprends à les aimer, à les détester, à les comprendre. Je les écoute, car ils me livrent ce qu’ils sont, leurs peines, leurs doutes, leurs espoirs, leurs bonheurs.

Parfois ils ne sont que de passage, mais je souris en repensant à eux et me plais à dire qu’un jour je repartagerais un moment avec eux.

Et il y a ceux qui vous ont parlé plus fort, ceux que vous avez ressentis dans vos tripes. Ceux qui vous ont fait suffoquer, que vous avez voulu prendre dans vos bras pour les rassurer et leur dire que tout allait bien se passer. Parfois il y a la lumière au bout et le poids que vous avez dans la poitrine s’envole, mais quand la lumière n’y est pas, c’est un vrai tsunami que vous prenez dans la tête. Ça vous coupe le souffle, tellement ce que vous ressentez est intense, vous avez envie de hurler pour essayer de rendre moins douloureux votre coeur qui cogne trop fort dans la poitrine.

Mais comment expliquer ça quand l’objet de votre déprime n’est qu’un livre?

Comment expliquer que les sentiments que vous éprouvez si vivement, vous ont été insufflés par des personnes, qui n’en sont pas ?

Cette réflexion m’a déjà animé plusieurs fois et aujourd’hui elle a rythmé ma journée.

Pourquoi ?

Parce que cette nuit j’ai refermé ce livre. Ce livre que j’ai fini complètement dévastée, inconsolable, cette nuit j’ai quitté mon lit pour reprendre mon souffle et essuyer mes larmes intarissables. Je me suis couchée le coeur broyé.

Puis je me suis levée et mes yeux se sont reposés sur lui, c’est la boule au ventre et les larmes aux yeux que j’ai commencé ma journée.

N’est-ce pas bizarre de vouloir serrer cet objet dans ses bras en voulant chuchoter aux protagonistes de l’histoire « ça va aller » ?

J’ai emmené ces personnages au travail aujourd’hui. Ils  s’accrochaient désespérément à mes pensées, me tourmentant. L’histoire, les passages, pointant inlassablement le bout de leur nez me donnant envie de hurler, de me révolter… Et tu voudrais, exprimer ce que tu ressens, dire pourquoi tu le ressens, mais tu ne peux pas, car tu ne veux pas trop en dire, on ne comprendrait pas et parce que c’est aux autres de faire la démarche de les découvrir et non à toi de les orienter et risquer d’altérer leur lecture. Alors tu es encore plus frustrée et perdue, car ça reste en toi et tu attends patiemment qu’une autre âme folle se jette dans cette histoire pour ensuite pouvoir en parler.

Puis tu prends du recul, ce n’est qu’une histoire après tout!

Mais c’est plus fort que toi, ils t’ont semblé si réels…

Comment est-ce que j’ai pu laisser ce livre me prendre en otage? comment est-ce que je lui ai permis de déglinguer aussi durement mon coeur?

Suis-je maso ? Cinglée ? Trop sensible ?

Oui ça on me le dit souvent… trop sensible… oui c’est vrai je le suis, je ressens les choses intensément, mais j’ai l’impression que ça me rend plus vivante. Alors, j’accueille à bras ouverts cette sensibilité.

Je suis donc aussi maso et cinglée…

Mais dans ma folie, j’embarque et chérie tous ces personnages, j’en fais mes héros et m’en inspire.

À Lochan et Maya

À Lili, Ryle, Atlas

À Hugo, Dael

À Sydney, Ridge,

À Hugo, Alejandro,

À Kestrel, Arin, Brooks, Maggie, Logan, Alyssa, Diane, Edward, Helena, Kate, Eden, Candice, Ethan, Léo, Sam, Hassie, Edla, Garett, Dean, Chase, Hardin, Tate, Miles, Graham, Quinn, Aaron, Tess… et tant d’autre

Parce que même s’ils n’existent que dans notre imagination une partie de chacun d’eux nous amène à réfléchir, à voir les choses autrement ou tout simplement : ressentir.

À tous ces auteurs qui font battre mon coeur.

Laeti , à la folie

Post écrit en janvier 2018 à la suite de la plus intense de mes lectures. Mais j’avoue avoir fait un mini-update suite à mes dernières lectures.

2 réflexions sur “Moi & Eux

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s