J’ai lu « Le langage des fleurs » de Érika Boyer

IMG_6938

 

Résumé

« Rose est dans une relation amoureuse qui ne la satisfait pas mais à laquelle elle ne parvient pas à mettre un terme. Elle supporte le comportement souvent abusif de son petit ami et se concentre sur ce qui a de l’importance pour elle, à savoir, la boutique qu’elle a héritée de son père. Mais le beau Ethan va venir mettre son coeur à l’envers et chambouler le faible équilibre de sa vie. Rose se laissera-t-elle cueillir par ce bel inconnu tatoué au charme indéniable ? Arrivera-t-elle enfin à se libérer de cette relation sans amour qui la lie à un homme dont elle pense être redevable ? Une chose est sûre, l’été s’annonce plein de promesses et les mystérieuses livraisons de fleurs dont la jeune femme est gratifiée seront aussi surprenantes que réconfortantes. »

 

Mon avis

Nouvelle lecture de cette auteure et cette fois c’est une romance plus « classique » que nous offre Érika Boyer. Je vous avoue avoir longtemps réfléchit à comment débuter ma chronique, car je ne savais pas comment en parler, tout en ne parlant pas de la romance en elle-même. Pourquoi ? Simplement parce que même si j’ai passé un super moment, ce n’est pas véritablement l’histoire d’amour que je retiens et ce pour des raisons purement personnels.

J’ai aimé retrouver la plume d’Érika Boyer et cette dose de douceur qu’elle insuffle à chaque fois. Ma lecture a été addictive et j’ai adoré le fil rouge, ce fameux langage des fleurs. Ce fut un bonheur de découvrir chacun de ses messages et avoir ce mystère à élucider.

La révélation : une vraie surprise !

(on passera sous silence, mes théories farfelues  #pourchanger xD).

J’ai aimé découvrir les fêlures de chacun des personnages et voir comment chacun se débrouillaient avec elles. J’ai aimé que l’auteure rythme son récit de plusieurs rebondissements et si certains se sont profilés rapidement et ne m’ont pas étonné, il y en a un que je n’avais pas vu venir du tout !

1 Roman = 2 surprises : on est pas mal quand même, non ?

Pour ce qui est de mon attachement aux personnages :

Lucas  et Stecy  : un attachement quasi immédiat avec ces deux personnages secondaires. Ils m’ont tout de suite intrigués et j’ai aimé les voir à travers les yeux de Rose et Ethan.

Pour Rose et Ethan ce fut différent. Ça s’est passé en deux temps, parce qu’une chose à jouer dans ma découverte des deux personnages, c’est la romance.

On rentre dans la partie « ressenti purement personnel »

#bienvenuedanslecerveaudeLaeti

Ceux qui me connaissent savent que ce que je préfère dans la romance est quand celle-ci prend le temps de s’installer. L’instamour (dédicace à Ben*) à tendance à me faire passer à côté de celle-ci et parfois même de l’histoire. Alors, bien évidemment, on ne définit pas les gens en fonction de cela, Rose et Ethan sont beaucoup plus que ce coup de foudre. Mais pour ma part je peux faire un vrai blocage, car je voudrais ressentir ce que partage les protagonistes, mais ma caboche ne me laisse pas faire ! #frustration

Puis

 #accèsauniveausuperieurdébloqué 

en deuxième partie le blocage disparait.

On les retrouve un an plus tard et dans ma petite tête ça change tout et je peux pleinement profiter de Rose et d’Ethan, car je ne me focalise plus sur cette impression d’être en décalage avec eux  et je les « ressens ». 

Ethan m’a beaucoup touché et notamment dans cette deuxième partie où l’on en découvre davantage sur ce qui le ronge, sur ce qui a marqué sa peau. C’est là que l’on comprendra d’où lui vient ce côté protecteur et cette culpabilité.

Rose se bat pour garder son commerce. Ce commerce qui appartenait à son défunt père et auquel elle ne veut pas renoncer. Mais Rose perd de cette combativité lorsqu’il s’agit de sa relation avec son petit ami. Face à ce compagnon violent elle s’efface et semble résignée. Je n’ai pas toujours été en accord avec sa façon de voir les choses, mais elle a fait des choix en pensant agir par loyauté envers cet homme à qui elle a accordé sa confiance dans une période délicate de deuil. Malheureusement toutes les mains tendues ne sont pas bonnes à saisir. Avec Ethan, elle se réveille et le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle va être à fleur de peau et un peu perdue. Ça peut parfois la rendre agaçante, mais si on prend un peu de recul ça la rend aussi parfaitement humaine.

Résultat :

Une romance pleine de rebondissements, des révélations surprenantes. Des personnages attachants et profonds. Une plume délicate, poétique. Alors, bien que la romance ne m’ait pas totalement conquise en première partie, les sujets abordés en dehors de celle-ci m’ont permis d’aimer ma lecture et je suis heureuse de ce temps passé avec ces quatre personnages. Maintenant je vais pouvoir me plonger dans « Le chant de l’océan » et en découvrir davantage sur Lucas et Stecy !! Et j’ai carrément hâte !

 

*Personnage fictif du roman « November 9 » de Colleen Hoover

 

Citations 

 

« Si j’étais honnête avec moi-même, je dirais que j’ai trop peur de me briser sur une de ces chansons et de ne pas réussir à recoller les morceaux. »

 

« Vois comme cette pivoine est élégante, constate comme elle résiste à la cruauté du monde par sa simple volonté d’exister. Ne te laisse plus jamais violenter, choisis le respect à cette illusoire facilité qu’est l’acte de supporter. »

 

« La manière dont elle prononce mon prénom me rend fou de désir et si le temps, une fois encore, n’était pas venu nous rappeler qu’il fallait rentrer pour retourner travailler demain, j’aurais surement appris à aimer Rose sur le sable de la si belle plage de Lacanau. J’ai le sentiment que l’apprentissage se fera si naturellement que j’aurais l’impression de l’avoir aimé toute ma vie. »

 

« Et puis les silences disent beaucoup, la parole a aussi son importance. Tant qu’un mot n’est pas prononcé, il n’appartient qu’à nous, mais une fois dit, il est aussi à celui qui l’a entendu. J’ai entendu son amour. »

 

« Que la folie me gagne, je me préfère fou dans ses bras que sain d’esprit loin d’elle. »

 

 

6 réflexions sur “J’ai lu « Le langage des fleurs » de Érika Boyer

  1. Tes chroniques sont géniales même quand tu n’as pas aimé quelque chose ou juste moins aimé un livre, c’est trop bien ** Je comprends totalement ce qui t’a gênée dans ce livre au niveau de la relation, si tu fais partie des gens qui aiment que ça prenne son temps, tu ne pouvais pas aimer >< Mais je suis contente que le reste t’ait plu ! Et je te remercie beaucoup pour cette belle chronique ♡

    Aimé par 1 personne

    1. Merci ❤️ Oui ce sont des goûts totalement personnels et je sais que d’autre aimeront, ça aurait été dommage de trop focaliser là dessus alors que j’ai passé un bon moment et que beaucoup d’autre choses m’ont plus ❤️
      On se retrouve pour le chant de l’océan 😉 (bon je pense qu’on se « recroisera » avant évidemment 😂)

      J'aime

Répondre à Erika Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s