J’ai lu « Promesse tenue – Sur la route » de Erika Boyer

IMG_7272

ATTENTION : Il s’agit du Tome 2 de Promesse tenue – En chemin, si vous ne l’avez pas lu, je vous invite à ne pas lire cette chronique, mais plutôt celle du Tome 1, si vous ne voulez pas de spoiler !

 

Résumé

« Elle aussi veut en apprendre plus sur son passé…

Après le départ de Sandy, Danny est restée seule à Lège-Cap-Ferret.
Tous deux avaient besoin de prendre un peu de recul, Sandy pour renouer avec sa famille et Danny pour faire le point sur sa vie.

La relation qu’elle a commencée avec le jeune homme a bouleversé son existence et elle s’est remise sérieusement en question.
Maintenant, près d’un an après son départ, elle s’interroge sur son avenir. Elle aussi est en quête de réponse sur sa famille.

Peut-être devra-t-elle prendre la route, elle aussi, pour trouver toutes les réponses dont elle a besoin. Cela avait conduit Sandy jusqu’à elle. Elle rêve de le retrouver pour partir dans cette quête, à deux. »

 

Mon avis

Dans le premier tome nous étions plongés dans la tête de Sandy, dans celui-ci c’est Danny qui nous ouvre la porte de ses pensées. On la retrouve un an plus tard, sans nouvelle de Sandy. Elle attend, depuis le départ de son amant, un signe de sa part. Sa fierté veut qu’elle même n’a pas tenté de le joindre. Sandy a promis de revenir, mais le temps passe et Sandy et les promesses ça fait deux, trois, voire mille… xD

Sauf que Danny a besoin de briser les chaines qui la retiennent à Lège-Cap-Ferret et de déployer ses ailes. Il est temps pour elle de mener sa propre quête et de partir sur les traces de ses parents.

Comment Sandy et Danny vont-ils se retrouver ? Je vous laisse le découvrir vous-même. Néanmoins je ne pense spoiler personne en vous disant ce chemin Danny ne va pas le parcourir seule et c’est tant mieux ! (Même si j’aime beaucoup Danny, hein ?) 

Ce deuxième tome est beaucoup plus léger que le premier. Si j’avais ri dans  En chemin ce n’est en rien comparable avec les barres de rire que ce deuxième tome m’a offert ! Ce tome m’a fait un bien fou !

On y retrouve les mêmes thèmes que dans le premier, mais abordés autrement. En un an ils ont chacun évolué, se sont remis en question, appris de leurs erreurs. Cette année séparée l’un de l’autre a été difficile mais bénéfique. Ici nous sommes plus dans le plaisir « responsable » alors que dans le premier tome leur excès les mettaient en danger.

Danny et Sandy 

Dans la continuité du premier tome, l’auteure nous livre à travers le personnage de Danny une femme qui s’assume, qui est à l’aise avec son corps et sa sexualité. Elle est indépendante et tiens à le rester. Ça va parfois la faire douter sur son avenir auprès de Sandy. Il faut dire que Sandy a sacrement évolué et que si l’année précédente ils étaient aussi perdus l’un que l’autre, cette fois Danny a peur que ses désirs de liberté ne soient plus en adéquation avec ceux de son amant. J’ai aimé suivre la femme qu’elle est et son évolution entre les deux tomes, mais aussi tout au long de ce dernier. Les messages sont assez clairs : Danny est un personnage fondamentalement féministe (même si, comme elle le dit, elle n’est pas certaine d’en connaître vraiment les codes xD) et j’ai aimé le fait que ses aspirations de vie ne soient pas celles que j’ai l’habitude de rencontrer dans mes lectures.

Sandy… Sandy… SANDY !!!!!! Je crois que je n’avais pas compris qu’il m’avait manqué jusqu’au moment où je l’ai retrouvé !! La banane sur mon visage à ce moment là en est la preuve (désolée pas d’image à l’appuie, vous allez devoir me faire confiance xD). J’aime beaucoup trop ce gosse, oui parce que c’est quand même un sale gosse xD !! On le retrouve serein, lumineux, toujours aussi aimant et encore plus drôle !!

J’ai beaucoup de tendresse pour ce duo et les voir se tirer vers le haut dans ce tome quand ils se tiraient vers le bas dans le premier est un plaisir.

 

La quête de Danny 

Danny n’a pas beaucoup d’indices, mais elle possède les cartes postales de sa mère et ce sont celles-ci qui vont la guider. On verra au fil du roman qu’elles ne seront pas les seules. J’ai beaucoup aimé le concept et je trouve qu’il y avait beaucoup de poésie dans ce « jeu de piste ». Découvrir à travers les yeux de Danny les villages de leurs étapes étaient vraiment chouette et m’a donné envie de les visiter.

C’est dans cette quête que les sourires et les larmes de Danny m’ont le plus touchée. C’est grâce à elle que Danny va pouvoir vraiment être libre et se libérer de certains « poids ».

 

Cette joyeuse bande

Coup de coeur pour cette bande ! Dans En chemin on a vécu avec la bande de Danny, cette fois on traverse la France avec celle de Sandy. J’ai retrouvé des personnages que j’avais adorés dans le T1 notamment Lara, Luigi, Cookie, Riley et mon chouchou Clément. On se sent bien dans cette famille, je signe quand ils veulent pour un road trip avec eux, pour vivre au rythme des proverbes de Pat et des citations de Sandy ! Ils sont responsables de mes derniers fous rires (livresques ou non d’ailleurs) et merci pour ça ! Il y a tellement d’Amour entre eux, qu’on est obligé de le prendre en plein coeur !

Je finis cette duologie en étant heureuse d’avoir partagé les hauts et les bas de ce groupe hétéroclite. J’ai versé des larmes (de très grosses), j’ai été émue et mes fous rire en les suivant non pas de prix !

 

Maintenant ? J’attends de découvrir Clément avec impatience !

 

Citations

 

« Je m’accroche à la promesse d’un homme qui ne les a jamais tenues et je me demande parfois si cela fait de moi une idiote. Beaucoup diraient que s’il est parti, c’est qu’il ne tenait pas tellement à moi. Beaucoup sont des ignorants qui ne savent rien de lui, de moi ou de notre histoire. »

 

 

« Je suis forte mais pas insensible et j’aime cet homme. Sincèrement, je l’aime, je le veux. Je ne m’oublierai pas pour lui, mais je ne suis pas bête au point de le perdre juste pour prouver ma capacité à être indépendante. »

 

« D’un coup je me retourne, des frissons sur les bras, un serpent au creux de mes reins et la respiration détraquée d’avoir reconnu l’homme que j’attends depuis presque une année. »

 

« Mon corps entier se contracte, mon coeur s’arrête et se relance si subitement que je me sens électrisée. Je tremble, je meurs, j’aime. »

 

« La réalité n’est qu’imperfections, et moi, je la trouve putain de parfaite. »

 

« Nous sommes prisonniers de qui nous sommes et ces prisons, nous les créons nous-mêmes. C’est bien triste. Moi, je ne veux m’enfermer dans aucune cage, pour personne. Je compte bien rester libre. »

 

 » – La vie est parsemée d’épines plus que de fleurs.

– Comment ne pas s’y piquer ?

– Tu ne peux pas. Tu t’y piques, tu t’y blesses, tu te soignes et tu continues à vivre.

– Pour te piquer encore.

– Parfois, tu tombes sur des fleurs différentes qui sont vraiment jolies et qui sentent bon. »

 

 « Est-ce que tu ne m’as pas fait tomber amoureux de toi ? Qui mieux que moi sait que tu es une femme à aimer ? »

 

 

À voir aussi mes chroniques de la même auteure :

 

2 réflexions sur “J’ai lu « Promesse tenue – Sur la route » de Erika Boyer

  1. Ta chronique est tellement géniale… J’ai l’impression de vivre ta lecture à travers ton retour et ça me fait quelque chose d’inexplicable… J’adore ça ! J’ai tellement souri en te lisant, en voyant combien tu avais aimé ces personnages, à quel point tu avais ri et passé un bon moment avec eux… Je suis vraiment super heureuse et je ne peux que te remercier pour ce superbe retour qui fait du bien au coeur ♡ Maintenant, j’ai hâte que tu puisses découvrir l’histoire de Clément et Seven !

    Aimé par 1 personne

Répondre à LeBazarDeLaeti Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s