J’ai lu « Aaron & Ambre » d’Érika Boyer

IMG_9136 (1)

Résumé 

Fou de son métier, Aaron n’envisage pas de quitter l’armée dont il a tellement besoin. Il le sait, s’il se range, ses cauchemars le dévoreront et les masques qu’il revêt chaque matin ne suffiront plus à le protéger.

Ces faux visages, Ambre voit clairement au travers, elle qui lui ressemble tant, à l’exception près, qu’elle a décidé de vivre autrement, de faire d’autres choix, au détriment de ceux du militaire…

Comment Aaron vivra-t-il la découverte du secret qu’Ambre lui a caché pendant si longtemps ? Et qu’adviendra-t-il de ces deux êtres ravagés qui ne savent pas comment s’aimer ?

– Inspirés des plus grandes divinités gréco-romaines, les personnages de la saga Tout en nuances vous emmèneront dans un univers où la diversité est le maître-mot.

Trigger warning en toute fin de chronique (attention, spoilers potentiels) 

 

Mon avis

Attention il s’agit du tome 3 de la saga Tout en nuances, même si les tomes peuvent se lire indépendamment les uns des autres, en ne les lisant pas dans l’ordre vous serez spoilés de certaines choses (ce qui pourrait être le cas aussi dans mon avis, même si je vais éviter).

Je ne vais pas faire durer le suspense, j’avais beaucoup aimé Hyacinthe et Alexa, mais celui-ci est un vrai coup de coeur !

Je l’attendais avec impatience et j’y ai retrouvé tout ce que j’y attendais et même plus !

Aaron est un personnage qui m’intrigue depuis le premier tome. Il fait partie de ses personnages secondaires que l’on remarque et que l’on a envie/besoin de découvrir davantage. On sent que c’est un personnage complexe et on veut gratter les différentes couches pour voir ce qui se cache derrière son humour et sa « légèreté ». Mais il a vraiment une part sombre en lui. C’est une part sombre qu’il assume. Il est militaire de carrière et son métier lui permet de l’extérioriser.

 » Ils n’avaient pas rejoint l’armée avec au coeur la même conviction. Alexa l’avait fait par générosité, passion, souci de l’autre, désir de protection. Aaron l’avait fait par colère, dévastation, besoin de souffrance et désir de lâcher la bête en lui. »

Ce début de roman s’ouvre sur Aaron qui se voit obliger de s’arrêter durant quelques semaines suite à un accident sur le terrain. Je vous laisse Aaron vous l’expliquer  :

« Ce n’est rien (…) j’étais juste trop près d’une bombe, répondit Aaron avec désinvolture et humour »

dean moqueur

Pour Aaron, ne pas être sur le terrain c’est l’enfer sur terre, car ne rien faire c’est avoir beaucoup trop de temps pour penser…

« La solitude vient avec le silence, et avec lui, les pensées noires. »

Mais désolée Aaron, c’était pour moi une véritable aubaine parce que j’allais enfin avoir des réponses à mes questions sur toi, mais aussi sur Ambre. (Oui il m’arrive de parler directement aux personnages xD)

Ils ne sont pas en couple et leur relation n’est pas commune, ils ne sont pas exclusifs, ils sont tous les deux libertins et vivent leur vie chacun de leur côté. Cette situation leur convient parfaitement. Seulement lorsqu’ils vont se recroiser 3 ans plus tard la donne aura changé.

Contrairement à Aaron dans les précédents tomes, Ambre ne m’était pas des plus sympathiques. Cependant, je ne partais pas forcement sur de gros aprioris parce que :

1 – Elle avait été l’ex de Hyacinthe et je partais du principe qu’il y avait forcement des choses qui allaient me plaire chez cette femme.

2 – La relation entre elle & Aaron avait mis en péril leur amitié avec Hyacinthe et je ne pouvais pas croire qu’ Aaron est pu le faire s’il n’y avait pas quelque chose de spécial entre lui et Ambre.

3 – Et le « Forcement » c’est parce que j’ai un petit côté Alexa et que je comprends pourquoi elle est si remontée contre elle et Aaron. xD

Ambre est égoïste. Toute sa vie tourne autour de la beauté physique, la sienne et celle des autres. Je suis aux antipodes d’elle (à des années lumières même), mais elle s’est révélée être une belle surprise. J’ai adoré la suivre et découvrir sa personnalité à la fois complexe et simple. Simple parce qu’elle suit son chemin, sans stratagème, sans mensonge, elle ne se soucis pas de savoir si cela plait ou pas. Tout comme Aaron elle connait ses défauts et elle les accepte. C’est aussi pour ça qu’ils s’entendent si bien, car ils se retrouvent chacun dans cette acceptation.

« – Tu es une femme bien cruelle, dit-il avec humour.

-Je l’ai toujours été, répondit-elle avec sérieux.

-C’est surement ce que je préfère chez toi. »

Le problème c’est que s’ils sont ok avec leurs noirceurs, ils ont par contre beaucoup de mal à voir qu’ils sont aussi pleins de qualités.

Mais heureusement, les personnages de nos précédents tomes sont là pour mettre en lumière cette part d’eux qu’ils ne veulent pas montrer ou dont ils n’ont pas conscience.

Et c’était un pur régal de les retrouver. J’adore la complicité entre Eden et Aaron. J’aime comment Eden recadre Alexa, quand celle-ci est trop bougonne contre son frère. J’aime cette relation chien et chat entre Alexa et Aaron, c’est un point sur lequel j’avais beaucoup d’attente et j’ai été totalement comblée. Hyacinthe et Ella restent égales à eux-même #jaidescoeursdanslesyeux. Et même si Aaron & Ambre est mon tome préféré, Je réitère mon amour inconditionnel pour Hyacinthe parce que j’aime beaucoup trop son âme.

Mais ils ne seront pas les seuls à faire ressortir le meilleur de nos deux personnages principaux. Parce qu’il y a aussi ce fameux secret. Aaron va découvrir que la vie de Ambre a pris un nouveau tournant. Comme la 4ème de couverture ne dévoile pas le secret d’Ambre, je prends également le parti de ne pas le dévoiler non plus, même si celui-ci est rapidement connu lors de notre lecture.

Ça va rendre un peu plus compliqué  la suite de cette chronique, mais je vais essayer tout de même de vous dire ce que j’ai aimé de ce qu’il en découlait.

#moncerveauactuellement 

louis cherche

#euhcommentjefais #sijedisçaçavapasaller #maisjepeuxpeutêtredireça #okletsgo

L’une des choses que j’ai le plus aimé chez Ambre, c’est qu’elle assume tous ses choix. On peut ne pas être d’accord avec ceux-là, mais elle reste toujours droite et cohérente. Personnellement, je ne suis pas forcement d’accord avec certains d’entre eux, mais sa franchise et le contexte dans lequel ils ont été fait, m’ont permis de la comprendre. Et j’ai aimé la réponse de Aaron face à ce secret. J’aime le message qui en découle, notamment son profond respect pour les femmes.

#pluségnimatiquetumeursmercidêtrevenu #fautlelirecestmieuxcommeçaonenparleaprès

 

Pour conclure, ce roman « Tranche de vie » est bourré d’humour, d’amour, de messages (certains lumineux, d’autres plus sombres) et toujours porté par la douce plume d’Erika Boyer. Les sujets portés sont de nouveau importants et nous amènent toujours à comprendre l’autre et ce même si l’on ne se reconnait pas en eux ou dans leur choix de vie. J’ai encore une fois adoré le parallèle fait avec les divinités Greco-Romaines et tous les détails distillés tout au long du roman. Il y a des choses sur lesquelles je n’ai pas pu m’exprimer pour ne pas vous spoiler, alors c’est un peu frustrée que je finis cette chronique, mais je suis heureuse d’avoir pu partager cette tranche de vie d’Aaron et Ambre et je ne peux que vous conseillez d’aller à leur rencontre à votre tour.

 

Citations 

 

« – Tu sens la poudre, le feu et les épices, j’aime beaucoup ton odeur. J’aime un peu moins le parfum charbon qui te tourne autour, tu ne veux pas cesser de broyer du noir ?

-Si on me laissait sortir, je pourrais me doucher et me parfumer, je n’aurais plus cette odeur.

-Ça n’y changerait rien, c’est ton âme qui a ce parfum. »

Eden parce que j’adore « l’écouter » parler des odeurs

 

« Aaron était incapable d’appeler quelqu’un par son prénom. Il n’y avait surement qu’Alexa qui n’avait pas vraiment de surnom – même s’il aimait bien la rendre folle en l’appelant Lexa ou Lexie -, et c’était seulement parce qu’il n’aurait jamais pensé un jour pouvoir l’aimer. En dehors d’elle, il trouvait des noms à toutes les personnes qui lui étaient chères et ça avait commencé avec Ambre. Personne ne savait vraiment pourquoi, mais cela rendait les discussions avec lui très compliquées. »

 

« Parce qu’il avait été un jour défiguré, elle l’avait rejeté. Tous ces gens qui ne l’aimaient que pour son physique, elle ne pouvait même pas leur en vouloir, elle les comprenait. Non si elle les détestait , c’était parce qu’ils lui rappelaient ce qu’elle avait aussi été : un monstre. Elle était belle à l’extérieur, mais à l’intérieur, elle avait mille plaies répugnantes. Parfois, elle ne se supportait pas. Et plus (il) était bon avec elle et lui offrait son soutient, plus elle se détestait. »

 

« On l’avait trop longtemps définie par son enveloppe, pour qu’elle puisse à présent trouver de l’intérêt à la lettre à la lettre qu’elle contenait. Et puis, elle était assez convaincue que cette lettre était noircie de mots trop sombres. »

 

« C’était un joueur, un provocateur et un bel emmerdeur. Et étrangement, c’était aussi une des raisons pour lesquelles elle l’aimait. Parfois, elle se demandait si ça ne faisait pas d’elle une femme étrange, mais chaque fois, elle se rappelait qu’il l’aimait aussi pour tout ses défauts et que c’était sûrement la plus belle façon d’aimer. »

 

« Son envie d’être détesté d’elle était aussi forte que sa joie qu’elle puisse l’apprécier, et c’était de plus en plus dur à supporter. Il y avait trop de contradiction en lui. »

 

Mes autres lectures d’Érika Boyer

Promesse Tenue T1 / Promesse Tenue T2

Le langage des fleurs

Le chant de l’océan

Alexa – Tout en nuances T2

Pardon

 

 

 

Trigger warning en fin de chronique (attention, spoilers potentiels) 

#parentalite #armee #stressposttraumatique #education #isolement

 

 

2 réflexions sur “J’ai lu « Aaron & Ambre » d’Érika Boyer

  1. Je crois que de toutes celles que tu as écrites, c’est ma chronique préférée ♡ J’ai souri, j’ai ri, j’ai été émue… Tu m’as fait passer par toutes les émotions xD Je te remercie sincèrement pour ça ! Merci pour ta lecture et tes mots si plaisants ♡

    Aimé par 1 personne

    1. J’étais certaine d’avoir répondu !
      Pourtant c’est celle qui m’a semblé la moins facile à écrire😅.
      Souvent je galère pour mes chroniques , mais je trouve que c’est toujours plus dur pour un coup de coeur, parce qu’il y a des choses qui sont difficilement « palpables ». Je suis ravie qu’elle t’ai plu ❤️

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s